Affaire LE RESISTANT

Le soir du 30 Octobre 2019, j’ai reçu un appel téléphonique d’Anne CAZAUBON qui s’est présentée comme rédactrice en chef du journal LE RESISTANT.

Elle m’a demandé si j’étais le responsable du site stseurin.info et m’a immédiatement attaqué en me prévenant que j’allais recevoir un courrier recommandé pour m’interdire d’utiliser le logo, les photos et les articles du journal sur mon site.

Je lui ai répondu que je ne comprenais pas sa réaction puisque je ne créais que des liens vers le journal qui lui envoyait des internautes et donc de futurs clients potentiels.

Cette forme de publicité gratuite est très répandue sur internet et permet d’aider les sites à augmenter leur trafic.

D’autre part, je lui ai précisé que je ne reprenais pas les articles en entier et que par conséquent je ne cherchais pas à m’accaparer de l’information qui ne m’appartenait pas.

Mais tous mes arguments pour lui faire comprendre que mon action était bénéfique pour son journal sont restés sans effet.

J’ai donc mis fin à la conversation en lui précisant que j’enlevais immédiatement tous les liens vers LE RESISTANT venant des articles.

Ce fut fait immédiatement, d’autant plus que sur plus de 2400 articles affichés sur le site, …qui tourne depuis 2004, seulement cinq articles concernaient LE RESISTANT.

Je pensais aider ce petit journal local qui en a bien besoin et je me fais agresser comme un voyou qui pille les articles du journal.

Etant respectueux du droit et la demande du journal LE RESISTANT étant légitime, même si elle est absurde, j’ai respecté le droit.

Ce n’est pas la première fois, ni la dernière, qu’une personne imprégnée de la culture “du papier” ne comprend pas comment fonctionne Internet et n’arrive pas à saisir qu’un réseau ne fonctionne et ne se développe qu’avec des échanges de liens.

Jean-Marc SALLABERRY

Laisser un commentaire