Affaire association FREEBOAT

Depuis 2008, l’association de pêche FREEBOAT oeuvre pour le développement touristique de la pêche de loisir sur le territoire de la CALI.

Les deux rivières principales accueillant ses activités, sont l’Isle et la Dronne.

Suite à une reconnaissance du bienfondé de l’association par l’ensemble du Conseil Municipal, des aides financières sont apportées en 2009 (achat de six canoés canadiens pour la pêche) et 2010 (participation à l’achat d’une remorque à canoés).

En 2012, les locaux du Jardin de l’Octroi sont mis à la disposition de FREEBOAT pour développer ses activités.

Contrairement aux promesses initiales et malgré nos relances, une ligne internet n’est pas installée, ce qui nuit considérablement au travail quotidien et à la communication permanente de l’association.

En effet, toute la stratégie de FREEBOAT est basée sur internet pour une efficacité maximum : LE JOURNAL DE FREEBOAT

D’autre part, nous ne touchons pas de subventions annuelles comme certaines autres associations.

A partir de 2013, la situation se dégrade totalement dans l’indifférence générale du Conseil Municipal : cambriolages et détériorations se succèdent sans arrêt : COURRIER ADRESSE AU MAIRE

Non seulement, Marcel BERTHOME ne fait rien pour nous, mais il engage un processus d’élimination bien orchestré.

D’autre part, sans aucune discution au Conseil, il décide de se servir du Jardin de l’Octroi pour implanter un restaurant : d’où la gêne occasionnée par FREEBOAT qui occupe les lieux.

Malheureusement, le local est en zone inondable et ne peut par conséquent être agrandi pour permettre une telle activité.

Tous les professionnels de la restauration le reconnaissent, mais Marcel BERTHOME ne discute avec personne : le Roi décide seul en dehors de toute réalité économique.

Inutile de préciser que le courrier envoyé, n’a jamais reçu de réponse.

Le Roi n’accepte jamais les critiques et ne rend de compte à personne.

Sa seule politique envers les associations est la discrimination permanente entre celles qui lui plaisent et les autres qui ne reconnaissent pas le Roi.

Laisser un commentaire