Menaces et insultes : la culture du Maire

Le Conseil du 10 Décembre 2014 s’est achevé dans l’explosion du Maire et son bien connu « coup de gueule haineux et désordonné » que bien des personnes ont pu vivre sur la commune.

La question que j’ai posé et qui me paraît essentielle pour le bon fonctionnement de la Mairie a fait sortir le Maire de ses gongs.

Au lieu de répondre à ma question, les menaces et les attaques personnelles ont pris le dessus.

Lire l’article : Rapport_du_Conseil_du_10_Décembre_2014

La réunion du 15 Octobre a bien eu lieu et le Maire n’a pas le droit de supprimer un procès verbal du Conseil, même si ça l’arrange.

Je ferai appliquer la Loi.

Je rappelle qu’un conseiller ne peut pas être exclu pour absentéisme selon la Jurisprudence en cours.

Je rappelle aussi que lorsque je me suis présenté contre lui, il y a plus de 15 ans, il était élu avec 50% des voix et nous étions perdants avec 25% des voix : si c’est ça une défaite à plate couture, beaucoup de politiques aimeraient bien avoir 25% des voix.

Pour comparaison, la liste aujourd’hui en place a été élue avec 50% des voix : la moitié des st seurinois n’accordent donc pas leur confiance au Maire actuel.

Quand Marcel BERTHOME ne sait plus quoi répondre, les insultes,les menaces et les attaques personnelles prennent le dessus : la défense du « faible ».

Le monarque en place a bien montré son vrai visage totalitaire suite à une simple question, pour la deuxième fois en l’espace d’un mois.

Nous verrons maintenant comment il fait face à une vraie opposition.

Laisser un commentaire