Marcel BERTHOME ou le retour à la royauté

Comme prévu, Marcel BERTHOME vient d’installer sa fille à la place de numéro deux en grande pompe.

Aprés l’avoir installée en deuxième position en tant que Déléguée Communautaire, la voilà maintenant Premier Adjoint, responsable des finances et chargée de moderniser la Mairie.

Elle occupe donc tous les postes clé qui lui donneront un accès direct à la place de numéro 1.

Marcel BERTHOME vient de tromper son équipe et de traiter avec mépris le travail de plusieurs années de certains de ses adjoints.

“Tromper son équipe”, parce qu’après son discours de grand seigneur sur FRANCE3 où il prétendait ne pas faire parti de ceux qui installent leur successeur, il a menti et fait exactement le contraire en installant sa fille.

“Traiter avec mépris le travail de ces adjoints”, car Evelyne LAVAURE CARDONA qui depuis des années travaille avec dévouement au CCAS pour aider les gens en difficulté, aurait mérité mieux.

Cohérent dans mes idées et conscient de la combine politicienne empreinte de mépris, qui s’est mise en place, je n’ai pas donné ma confiance à Marcel BERTHOME et j’ ai voté BLANC.

Opposé aux principes de la royauté et au système soviétique totalement archaïques en ce début de vingt et unième siècle et donc à la position de Anne BERTHOME, j’ ai voté NUL.

Nous ne sommes plus dans une société où les hommes politiques peuvent mentir sans vergogne et profiter de leur position sans en assumer les conséquences.

Mr BERTHOME, aujourd’hui vous m’avez profondément déçu en descendant au niveau des mauvais “politicars” que les français rejettent de plus en plus à chaque élection.

Et si vous êtes fier du score de 50% de voix obtenu, n’oubliez pas que 50% des électeurs n’ont pas voté pour vous.

Laisser un commentaire