Les voeux du Maire

Vendredi 10 Janvier, nous avons assisté aux vœux de Marcel BERTHOME à la salle BONNOT.

Quelle surprise de découvrir une ambiance “boite de nuit” surexcitée : surement un fantasme de jeunesse d’un Maire de 97 ans !

On ne peut pas être et avoir été.

Beaucoup de personnes étrangères à la commune étaient présentes : Marcel BERTHOME est obligé d’aller chercher des invités de plus en plus loin pour essayer de remplir la salle.

Echec dans ce sens : les spectateurs étaient bien moins nombreux que l’année dernière.

Sur l’estrade, il manquait beaucoup de Conseillers municipaux et certains des présents ont déjà annoncés qu’ils ne se représenteraient plus sur sa liste.

L’équipe municipale se disloque : c’est vrai qu’après tous les mensonges et les trahisons du Maire envers son équipe, continuer à le soutenir devient difficile.

Un discours bâclé d’à peine une demi-heure sans aucun projet pour St Seurin sur l’Isle et un retour constant vers le passé.

Pour Marcel BERTHOME, l’avenir de la commune est dans le rétroviseur !

Plus aucun projet.

Et comme toujours, des mensonges et de l’hypocrisie à revendre.

Ayant fait monter Philippe BUISSON, le Président de la CALI, à ses côtés, nous avons eu droit à un « cirage de pompes » en règle.

Alors que Marcel BERTHOME a toujours combattu la CALI en tentant d’abord de ne pas y rentrer et en critiquant ensuite vertement les actions de son Président.

Jusqu’à arriver à marginaliser St Seurin sur la zone en entrainant les villages satellites.

Et ce n’est pas les 50.000 Euros de subventions pour son boulodrome familial qui changeront la situation.

La vieillesse est un naufrage : surtout quand elle n’est pas assumée.

La musique, les lumières, les apparences de dynamisme ne suffisent pas à donner l’illusion de la jeunesse.

Une triste soirée !

 

Laisser un commentaire